Le Louvre Lens recrute un.e Médiateur.trice culturel.le / Cand. avant 18-09-18

Descriptif des missions
Sous la responsabilité du chef de service Médiation et du responsable du pôle des médiateurs, le médiateur accompagne les visiteurs dans leurs observations, les informe précisément sur le contenu scientifique du musée, les engage dans l’appréhension expérimentale de la pratique artistique, physique et individuelle, et favorise la construction d’une posture critique dans le respect du projet scientifique et culturel de l’établissement. Sa mission globale s’inscrit dans les enjeux :
D’inscription du musée du Louvre-Lens comme un acteur majeur du monde pédagogique par l’établissement de relations suivies avec les acteurs du monde éducatif, universitaire et associatif ;
De démocratisation culturelle en facilitant l’accès des collections et des actions du Louvre-Lens à l’ensemble des publics, avec une attention toute particulière portée aux publics éloignés, notamment à ceux du territoire du bassin minier et, plus largement, de la Région Hauts-de-France ;
De richesse et de diversité des activités du musée du Louvre-Lens ;
De positionnement du musée du Louvre-Lens comme un acteur des dynamiques territoriales ;
D’exemplarité de la médiation répondant à la double exigence de qualité et d’accessibilité.

MISSIONS ET ACTIVITÉS
Domaines d’activité :
La médiation se destine à tous les types de publics. Les actions de médiation prennent en considération les différents types de cellules de visite, le degré de familiarité avec le musée, le degré de mobilité et l’âge du visiteur.
Le médiateur culturel est en charge d’engager le dialogue, de susciter questions et étonnement, et faire place à la parole des visiteurs tout en subvenant aux besoins de chacun d’eux en points de repérages et en clés fondamentales de compréhension. Le médiateur du musée du Louvre-Lens est capable de mener des actions de médiation pluridisciplinaires.
Il porte une attention toute particulière à l’appropriation du musée par la population du bassin minier et du territoire proche du musée.
Le médiateur du musée du Louvre-Lens s’adresse spontanément aux visiteurs anglophones en anglais et, si possible, aux visiteurs néerlandophones et germanophones dans leurs langues maternelles. Il mène des actions de médiation dans tous les espaces du musée-parc et en opérations hors-les-murs.
L’équipe est animée par le responsable de pôle. Une équipe de chargés de projets de médiation travaille de concert avec les médiateurs dans le cadre de ses missions.

MISSION 1 : Animation des activités éducatives et culturelles :
-accueillir, accompagner et encadrer les groupes. Veiller à ce que le groupe connaisse et respecte le règlement de visite du musée du Louvre-Lens.
-animer les ateliers à l’aide d’outils traditionnels et des nouvelles technologies utilisés comme outils de création, de conception et d’appréhension des contenus.
-animer des interventions et activités dans le cadre d’opérations et de partenariats en hors-les-murs ;
-gérer, en lien avec les agents d’intendance en charge des ateliers pédagogiques, le bon fonctionnement des ateliers (préparation, rangement) et les besoins en fournitures et matériel léger de conception.

MISSION 2 : Médiation en salles :
-assurer les actions nécessaires à une très haute qualité d’accueil, d’usage et d’accompagnement des visiteurs pendant leur visite des espaces du musée et du parc, sur proposition ou sur demande ;
-accompagner ponctuellement le visiteur ou le groupe en proposant des interventions sur une oeuvre ou un ensemble d’oeuvres, un artiste ou en initiant l’échange ou le débat autour de certaines problématiques du musée ;

MISSION 3 : Contribution à l’élaboration des contenus de médiation :
-participer à la conception des activités de médiation orale et écrite, à l’élaboration des scenarii d’interventions, ateliers, visites et activités, et hors-les-murs à l’adresse des publics dans toutes leurs diversités ;
-participer à la conception des outils de médiation et d’autonomie adaptés ;
-participer à la rédaction des bilans d’actions et d’opérations, des suivis de groupes partenariaux en lien, le cas échéant, avec le chargé de projets dédié ;
-imaginer et réaliser des prototypes et tests d’activités ou d’outils de médiation ;
-participer aux démarches d’évaluation des actions en interne visant à l’efficacité du service et de réception des actions de médiation par les publics ;

Consulter l’annonce, candidater via Cap Territorial