Le Département du Pas-de-Calais recrute un.e Chargé.e de mission culture – territoire de l’Artois (h/f) / Cand. avant 31-07-22

8ème département de France (1 472 000 habitants, 890 communes, 1,868 milliard d’euros de budget), le Conseil départemental du Pas-de-Calais s’appuie sur l’engagement et la compétence, au quotidien, de 5 484 agents départementaux et 1 834 assistants familiaux. Ces effectifs représentent une masse salariale de 322,1 millions d’euros pour la collectivité.
La direction des affaires culturelles fait partie du pôle réussites citoyennes.
Elle est composée :
– de la direction adjointe de la lecture publique :
• bureau de la pratique de la lecture et des ressources documentaires ;
• bureau de la bibliothèque numérique et des ressources informatiques ;
• service territorial de la lecture publique
– site de Dainville ;
• service territorial de la lecture publique
– site de Lillers ;
• service territorial de la lecture publique
– site de Wimereux.
– de la direction adjointe du développement culturel et du patrimoine :
• service du développement culturel ;
• service du patrimoine et des biens culturels.
– du bureau administratif et financier.

La direction des affaires culturelles met en place la politique culturelle du département du Pas-de-Calais :
• le plan lecture publique ;
• le schéma départemental des enseignements et des pratiques artistiques ;
• la politique patrimoniale (plan d’intérêt départemental du patrimoine et programmation de restauration des Monuments historiques) ;
• le soutien aux arts de la scène et aux acteurs culturels du département ;
• la saison culturelle départementale.
La politique culturelle départementale est mise en œuvre dans les 8 territoires intra-départementaux (5 agents missionnés sur 8 territoires).

Publication originale : Culturables.fr – 4 juillet 2022

Description du poste
Placé sous l’autorité hiérarchique du chef de service du développement culturel, le chargé de mission culture a quatre missions principales :

1. Les missions générales s’appliquant à la territorialisation :
• être l’interface privilégiée de la direction des affaires culturelles (DAC) auprès de tous les acteurs du territoire dans la promotion et le développement de la politique culturelle du Département (acteurs culturels, élus et techniciens communaux et intercommunaux) ;
• co-instruire techniquement les dossiers de demande de subvention du territoire, avec l’appui des chargés de mission thématiques de la DAC ;
• animer le territoire grâce à la mobilisation des acteurs du champ culturel ;
• accompagner la montée en qualification et suivre la mise en œuvre des projets culturels du territoire ;
• participer à la veille et au suivi des projets du territoire ;
• contribution à la contractualisation avec les intercommunalités et les partenaires culturels, éducatifs, sportifs, par la mise en œuvre des politiques départementales.

2. Le conseil et l’ingénierie :
• contribuer, par la connaissance métier et du territoire, à la priorisation des choix de développement culturel, dans le cadre d’une politique culturelle départementale ;
• participer à l’évaluation qualitative et quantitative des dispositifs de la politique culturelle et des conventions pluriannuelles d’objectifs ;
• veiller à la mise en cohérence des objectifs départementaux et intercommunaux par un travail partenarial ;
• contribuer à la définition et à la négociation des objectifs des acteurs culturels de son territoire ;
• être force de proposition sur l’évolution des politiques culturelles, à partir de l’analyse des besoins du territoire.

3. La programmation de la saison culturelle départementale à l’échelle du territoire de l’Artois :
• concevoir et mettre en œuvre une programmation de territoire, sur la temporalité de l’année scolaire.
Cette saison culturelle proposera une programmation concertée avec les autres chargé.e.s de mission culture des territoires et devra se développer en adéquation avec les partenaires territoriaux, avec les habitants et à destination de divers publics. Ces spectacles ou interventions d’artistes professionnels seront toujours liés à une action culturelle et artistique en amont ou en aval de la manifestation.
Les manifestations ou évènements peuvent se travailler en synergie avec les autres politiques du département (éducation, solidarités, sport…).

4. Les missions transversales et départementales :
• dans le cadre de la saison culturelle départementale, assurer un développement territorial cohérent et harmonieux par la mobilisation des publics prioritaires du Département et des structures et acteurs territoriaux, autour des propositions artistiques et culturelles formulées collectivement ;
• animer une mission départementale au service de la direction sur une thématique transversale relative aux politiques culturelles départementales, suivant les besoins territoriaux repérés, les compétences et les motivations ;
• constituer une veille relative à la thématique, véritable source de données aidant à la prise de décision.

Profil recherché
Savoirs :
– expérience confirmée des projets culturels au sein d’une grande collectivité ;
– connaissance des politiques publiques dans le champ culturel ;
– maîtrise des enjeux culturels ;
– maîtrise de la gestion de projets culturels : conception, programmation, médiation.

Savoir-faire :
– maîtrise des techniques de gestion de projets : animer un groupe de travail, mettre en place une méthodologie de projet, analyser et synthétiser des résultats, faire des préconisations, coordonner des acteurs très divers ;
– savoir partager l’information avec les chargés de missions, les chefs de mission et le chef de service ;
– savoir construire des relations professionnelles avec différents partenaires culturels ;
– maîtrise des techniques de rédaction (synthèse, argumentation) ;
– maîtrise des outils informatiques.

Savoir-être :
– ouverture d’esprit et curiosité à l’égard de l’actualité culturelle ;
– capacités d’écoute, d’animation, de négociation et de communication ;
– capacités d’adaptation, d’organisation, d’anticipation ;
– sens relationnel, sens du service public et sens du travail en équipe et en partenariat ;
– disponibilité, rigueur, méthode, autonomie ;
– esprit d’analyse et de synthèse ;
– force de propositions et d’initiatives.

Conditions
Poste de catégorie A de la filière administrative ou culturelle, cadres d’emplois des attachés et attachés de conservation du patrimoine.
Conditions d’exercice :
– permis B obligatoire ;
– temps de travail complet.
Le chargé de mission sera doté d’un véhicule de service ainsi que d’un ordinateur et d’un téléphone portable.
Localisation : La résidence administrative est basée à la maison du département aménagement et développement territorial (MDADT) de l’Artois – Rue de l’université – 62400 Béthune.
Poste susceptible d’être éligible au télétravail : oui (cette mention ne présente qu’un caractère indicatif et ne présage pas de la décision définitive en cas de candidature au télétravail).
Conformément au principe d’égalité d’accès à l’emploi public, cet emploi est ouvert, à compétences égales, à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires (loi du 26/01/84 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et décret régissant le cadre d’emplois correspondant).
Les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par la voie contractuelle.

Les lettres de candidature doivent être adressées avant le 31/07/2022 par mail à l’adresse suivante : recrutement.prc@pasdecalais.fr (sous la référence JD/JM/CMC_ARTOIS).
En ce qui concerne la nature du poste, les contacts peuvent être pris auprès de
Mme Isabelle Driouch, cheffe de service du développement culturel au 03 21 21 47 45.
Pour tout renseignement complémentaire : M. Jérôme Debaecke (chargé de recrutement/mobilité) au 03 21 21 56 54 ou M. Julien Massart (assistant de recrutement) au 03 21 21 56 52.

Publication originale : Culturables.fr – 4 juillet 2022